Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir les derniers articles par mail !

 

Votre projet commence enfin à prendre forme et c’est l’heure de créer votre site e-commerce ! Cependant, vendre sur internet demande une réflexion profonde au préalable et un équilibre parfait entre plusieurs facteurs, notamment ceux qui composent votre tunnel de conversion.

Si je vous ai déjà aiguillé sur les questions à se poser avant de lancer son site internet, voici aujourd’hui 10 erreurs qui pourraient pénaliser votre activité.

 

Oublier de réfléchir sur l’ergonomie

Les questions d’ergonomie sont au cœur de la navigation de vos visiteurs. S’ils ne trouvent aucune logique sur votre site ou si le menu est peu lisible, vous avez peu de chance de convertir les internautes !

L’ergonomie du site web doit satisfaire trois facteurs essentiels, à savoir : l’utilité du site e-commerce, son utilisabilité et son accessibilité. Tout cela est  dépendant du design. Vous devez avoir un menu logique, comprenant les univers principaux, ainsi que les sous-catégories. Les liens concernant le contact ou des guides d’utilisation doivent être visibles sur la page d’accueil. Enfin, lorsque l’internaute se trouve sur la fiche produit, il doit pouvoir trouver rapidement le bouton « Ajouter au panier » et accéder aisément à ce même panier.

Pensez à toujours faire tester votre site par vos amis ou des bêta-testeurs conviés pour l’occasion, afin d’avoir leurs retours sur le confort de navigation sur votre e-commerce.

 

Lancer son site marchand sans avoir rédigé un cahier des charges

Un projet bien conçu doit forcément entraîner la rédaction d’un cahier des charges précis. Ce document vous permet de concrétiser vos idées. Il va vous aider à y voir plus clair sur la charge de travail, d’anticiper d’éventuels problèmes et de budgétiser les coûts à supporter.

Vous devez aussi y mettre votre business model et les services complémentaires apportés aux internautes. Cette synthèse de votre projet e-commerce vous permet de ne rien oublier, mais donne aussi toutes les informations nécessaires au prestataire qui sera chargé de créer votre site.

 

Opter pour un hébergement médiocre

Une fois votre site e-commerce crée, il devra être hébergé sur un serveur. Mais pas n’importe lequel ! Pour commencer, évitez les hébergeurs gratuits qui vont diffuser de la publicité à toutes les pages (en terme d’image pour votre e-commerce, c’est horrible, et ne parlons pas de l’ergonomie qui s’en trouve diminuée). Sans compter que la gratuité du service veut souvent dire peu de moyens pour supporter une maintenance efficace et continue.

Tournez-vous vers des hébergeurs sérieux, qui n’afficheront aucune publicité chez vous, qui assureront un service technique irréprochable, vous permettront d’accueillir efficacement tous vos visiteurs et assureront une rapidité d’affichage de votre e-commerce.

 

Utiliser une interface saturée d’animations flash

Un site web saturé d’animations et de contenus médias qui se déclenchent seuls est loin d’être professionnel. Votre site e-commerce devra être sobre, avec une architecture logique et accessible. L’internaute ne doit pas s’en prendre plein la tête en arrivant, il doit avoir une vision claire sur ce qu’il recherche. Sans compter que les animations flash sont dépassées, elles ne s’affichent pas sur tous les terminaux (les iPhone et iPad, par exemple) et pénalisent votre référencement naturel.

Et justement…

 

Oublier d’optimiser le référencement naturel

Négliger le référencement de votre site marchand constitue un frein pour l’évolution de votre activité. Vous ne pouvez pas lancer un e-commerce sans un contenu pensé par et pour les utilisateurs. Il faut absolument faire une recherche SEO au préalable, notamment concernant la longue traîne, pour ensuite construire un contenu de qualité autour des expressions utilisées par vos clients sur les moteurs de recherche.

Il convient aussi de maîtriser les bases du référencement naturel, pour savoir où placer les mots-clés, comment les utiliser et les techniques pour drainer du trafic sur son site.

 

Rédiger un contenu de piètre qualité

Mieux vendre exige une bonne stratégie de Content Marketing ! Le contenu est roi sur internet et vous devez l’utiliser pour valoriser vos offres et inciter les clients à passer commande. Il est aussi un allié indispensable à votre référencement naturel.

Pensez à rédiger des fiches produits qui mettent en avant les caractéristiques et les qualités de vos produits, tout en intégrant des mots-clés. Ajoutez aussi un blog à votre e-commerce, pour produire du contenu frais régulièrement, guider vos clients dans leurs achats, gérer votre e-réputation, montrer votre expertise et humaniser votre entreprise.

Aujourd’hui, pour réussir sur internet, il convient d’apporter une relation de proximité avec ses visiteurs et de les fidéliser. Pour réussir, la création de contenu à forte valeur ajoutée reste la meilleure solution.

 

Complexifier le tunnel d’achat

Le point faible de nombreux sites e-commerce réside dans la complexité du tunnel d’achat. Si ce dernier est trop long ou trop compliqué, vous vous exposez à des abandons de panier. Privilégiez alors des démarches rapides, ne demandez à vos clients que le nécessaire pour l’envoi de leur commande et n’obligez pas à créer un compte. Cette procédure souvent longue peut rebuter plus d’un visiteur.

Pensez aussi à résumer au plus vite les achats des clients, ainsi que les frais de livraison, pour qu’ils disposent rapidement de toutes les infos. Enfin, prévoyez aussi diverses options de paiement simplifiées pour plus de commodité, comme Paypal par exemple.

 

Diffuser peu d’informations sur les produits/services

Une fiche produit incomplète n’incite pas à l’achat. Elle est le seul lien entre votre site et vos clients, c’est elle qui joue le rôle de vendeur. Les internautes veulent être assurés de faire le choix qui correspond à leurs besoins et à leurs attentes. Pensez à soigner la rédaction de vos fiches avec une description détaillée et complète, ainsi que des visuels de grande qualité, où vos produits sont mis en situation.

Mais les informations ne s’arrêtent pas aux articles que vous vendez. Pensez aussi à communiquer plus largement sur les services complémentaires que vous offrez (service client, livraison express, emballage cadeau, chèques cadeaux…). Montrez que vous proposez une prestation complète pour rassurer l’internaute et l’inciter à vous faire confiance.

 

Ne pas prendre au sérieux l’importance du service client

La satisfaction client doit être au cœur de votre activité. Retenez toujours qu’il est moins coûteux de fidéliser un client que d’en prospecter un nouveau. De plus, avec le développement des avis de consommateurs sur la toile, si vous ne mettez pas en place un service client réactif et efficace, vous risquez de pénaliser votre e-réputation et de perdre des clients.

Répondez toujours aux emails, surveillez les remarques sur les réseaux sociaux et faites le nécessaire pour aider vos consommateurs en difficulté. En cas de client mécontent, voyez comment l’aider au mieux en lui proposant une solution qui va vous permettre de le conserver, ou au moins d’éviter qu’il ne fasse trop de bruit.

 

Créer soi-même sa boutique, sans en avoir les compétences

Si vous n’avez aucune compétence en création web, évitez de tout vouloir faire seul. Vous risquez de commettre une des erreurs de cet article et vous allez dépenser du temps et de l’énergie pour rien. Seule une personne compétente pourra vous créer un site e-commerce ergonomique et compétitif, parfaitement optimisé pour le référencement.

Mieux vaut prévoir un budget pour la création d’un site internet, qui sera rentabilisé en quelques mois, que se rendre compte au bout de plusieurs semaines que vous allez devoir tout recommencer. Grâce à la rédaction précise d’un cahier des charges, un prestataire pourra vous fournir un site opérationnel en quelques jours et votre activité pourra ainsi démarrer rapidement.

 

La création d’un site e-commerce demande une réflexion profonde au préalable sur sa structure, mais aussi sur tous les services annexes qui seront proposés. Il convient de tout mettre à plat à l’aide d’un cahier des charges structuré, qui sera votre pense-bête durant tout le développement. Ce document vous aidera aussi à mieux visualiser les tâches à déléguer à un prestataire externe, pour être certain d’avoir un site marchand opérationnel et efficace.

 

Quelles sont les erreurs que vous ne souhaitez plus voir sur un site e-commerce ?

 

On travaille ensemble ?

Pour aller plus loin :

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article utile ?

Partagez-le sur vos réseaux sociaux ❤️

2cdd240acf5275659fa04fb345ff99b6>>>>>>>>>>>>>>>>>>>